Geneviève Gagnon lancait son premier One Woman Show,17 Octobre 2011

Geneviève Gagnon, brille spectaculairement lors de cette première médiatique qui avait lieu ce soir, 17 octobre 2011 à la Salle Albert Rousseau devant une salle remplie à craquer qui s'est tordue de rire pendant tout le spectacle de plus de 1h30 sans entracte pour une dose encore plus massive d'humour.

Lorsque les temps sont durs, on a besoin de se changer les idées, de rire et on peut dire que Geneviève Gagnon a relevé le défi avec brio en comblant ce besoin de façon magistrale. Elle attaque tous les sujets avec appétit, enthousiasme, dynamique et fraîcheur.

Elle vit son rêve de façon vibrante et on a aucune peine à imaginer ses personnages d'abord tirer de son village Black Lake situé dans la région de Chaudière Appalaches où tout se passe sur la même rue, où tante Monique et oncle Gérard nous sont présentés comme entrées d'un grand buffet rigolo qui va nous régaler toute la soirée.

En partant des différences flagrantes entre les régions et la grande ville et les avantages de chacune; la façon de voir les choses selon qu'on est une femme ou un homme surtout lorsqu'on pense SPM, vacances, loisirs, accouchement, attitudes devant la vie et plus encore, aucun sujet n'est à l'abri.

Elle use un humour de pointe, très coloré, rapide, descriptif, rempli de répliques subtiles où l'imaginaire s'impose et avec un parlé franc tel qu'on peut voir sans peine se dessiner dans notre tête ce qu'elle décrit avec ampleur et un vocabulaire imagé collant à des numéros débordants de punchs qui se déroulent à une telle vitesse que je la surnommerais aisément: Geneviève la mitraille.

Elle fait mouche à tout coup et il faut vraiment se déplacer pour entendre et voir les mimiques associées à la visite chez le gynécologue, sa vision de l'accouchement et son passage à un centre de santé qui a eux seuls valent le détour, sans oublier l'adolescence, la sexualité, les magazines, les sports, les clubs de rencontres, rien ne l'arrête.

Geneviève Gagnon est un nom à se rappeler car elle a le don de toucher à tout avec une façon particulière qui la rend attachante, amusante, hilarante et à entendre les rires qui fusaient de partout de façon quasi permanente on a eu l'impression que plusieurs avaient le piton collé ...le meilleur show d'humour depuis longtemps présenté avec un vent de fraîcheur qui n'a pas refroidi l'ardeur des applaudissements tout au long du spectacle et particulièrement à la fin qui est arrivée trop vite.

Elle a chaleureusement remercié le public de s'être déplacé un lundi soir froid pour son premier one woman show et son équipe qui l'a appuyé dont particulièrement François Léveillée pour la mise en scène et la script-édition ; et il est certain que ce ne sera pas son dernier spectacle...elle est une étoile brillante qui se taillera une place de choix au firmament de l'humour.