La Salle Albert Rousseau présentait le Motel des Brumes!



Motel des Brumes, une comédie magique présentée à la salle Albert-Rousseau le 2 octobre 2011 en soirée et c'est une salle pleine qui a applaudi André Robitaille, en tant que metteur en scène passionné qui a également écrit avec l'auteur Jacques Diamant, ami de longue date, et qui est venu saluer les spectateurs et leur dire de se laisser aller en profitant de ce qu'a à offir le Motel des Brumes.

Avec des comédiens tels que Pauline Martin, Bernard Fortin, Claude Prégent, Martine Francke, Vincent Bolduc et Marie Soleil Dion on ne pouvait s'attendre à autre chose qu'à une comédie hilarante et à des répliques pleines de rire, de rebondissements et des mimiques visuelles pleines de punch qui déboulent à une vitesse folle et qui dilatent la rate assurément.

Le Motel des Brumes à prime abord à un décor très polyvalent, beaucoup plus encore à ce qu'on est en droit d'avoir habituellement car il est magique... toutes les parties de ce dernier sont sollicitées, du premier plancher jusqu'au grenier et l'imagination débordante de la mise en scène donne lieu à des scènes que l'on ne pouvaient imaginer car c'est une première alliant théâtre, comédie musicale, magie et illusions mélangées savamment donnant un résultant de cascades de rires, d'applaudissements et de plaisir renouvelé à chaque instant.

Un couple se retrouve au bord de la faillite et de la falaise avec le motel des brumes qui devait être leur rêve mais qui a plutôt l'air de virer en cauchemard depuis la mort de leur fille Gabrielle trois mois plus tôt. Depuis son départ, pas de réservation ni de voyageurs et sans un miracle, pas de prochain paiement, donc Sylvie et Robert Fraser ne voit pas de rose à l'horizon, même si le mari lui veux améliorer leur sort avec des produits du terroir qui pourraient se retrouver dans le tiroir s'il n'y a pas de changement.

Le vent du fleuve semble siffler sur le motel et le hanter...et juste au moment où l'espoir diminue, la providence arrive avec Simon et Christine qui veulent visiter ce coin des maritimes pour la prochaine semaine et avec eux la vie va bouger drôlement, de surprises en révélations, de balayage en règle avec les parasites voulant envahir leur chère demeure en passant par la cuisine 5 étoiles pour impressionner les montréalais en visite, sans oublier les esprits voulant s'amuser à leur jouer des tours et leur en faire voir de toutes les couleurs, s'en servant comme des marionnettes.

Une chasse au trésor révèle bien des secrets et des surprises, avec en prime certains petits numéros musicaux très réussis et une soirée vraiment remplie avec effets spéciaux jamais vus dans un théatre grâce aux conseils du magicien Luc Langevin qui surpasse ce à quoi on s'attendait, que l'on doit voir pour le croire.

Des textes suaves et sublimes sortent particulièrement de la bouche des esprits hantant la maisonnée, montrant que la vérité soulage et peut amener encore plus que ce que l'on cherchait; en canalisant leurs énergies, se laissant aller et entrant dans le jeu...ce qui a été tellement facile à faire et nous a donné ce goût de légèreté et de plaisir que seul un théâtre d'été a le don de faire et ce malgré le temps froid qui claquait à l'extérieur.

Un divertissement assuré vous laissant un sourire permanent pendant 2 heures , avec une brochette d'acteurs stupéfiants, possèdant l'art de la mimique et des répliques à point, entourés d'une aura magique qui plait à toute la famille et qui vaut vraiment le détour.