Richard Abel fait salle comble à Albert Rousseau...


Richard Abel , Corneliu et Meggie réunis à la Salle Albert Rousseau ont rendu heureux les 1200 spectateurs présents en ce dimanche soir, 4 mars 2012, et qui ne montraient aucune envie de repartir même si le spectacle a duré un peu plus longtemps et a dérogé du plan prévu car le directeur musical Alain a admirablement tenu a faire le spectacle malgré un virus qui l'a obligé de sortir de scène à quelques reprises plutôt que devoir annuler la représentation...il a donné son 200% et Richard Abel a dû faire montre de ses talents d'improvisateur, ce qui a bien fait rire son public.



Que ce soit "Chariots of Fire", "Memories" , "Don’t Cry for me Argentina", "Chiquitta (Abba)" le doigté de Richard Abel est indéniablement sublime et donne à rêver; particulièrement dans les parties où il nous a présenté des portions de son album "Elegance" avec des valses au tire évocateur "Valse en robe de bal" et où nous avons eu une belle surprise, soit de voir ses amis Nicole et Fernand de Châteauguay en grande tenue, valsant pour notre grand plaisir et le leur. On aurait bien voulu les rejoindre et avoir l'honneur de danser avec Richard Abel au piano comme si on était invité au Bal de l'impératrice Sissi.

Il se raconte beaucoup car en 32 ans de carrière il a enregistré plusieurs 45 tours, 4 DVD et et17 albums et il est le seul québécois à être invité à produire son spectacle "Elegancia" sur le réseau PBS aux Etat-Unis où il est en tournée et qu'il a quitté pour venir à notre rencontre. Son premier invité l'accompagne dans son périple tout en faisant la promotion de son dernier album soit Corneliu Montano, issu de la cuvée 2004 de Star Académie.

Cornéliu a sérénadé ces dames et particulièrement une centenaire venu l'entendre et lorsque sa voix s'élève on se sent transporter outre-mer, en Italie, au Mexique ou un Bel Canto nous charme, en gondole avec notre amoureux...tout comme il l'est de Meggie qui le rejoint pour chanter en duo "Cant help falling in love with you" entre autres.

Richard Abel continue en alternance à nous parler de sa passion, de ses rêves et expériences tout en nous permettant de goûter à sa musique qui le porte encore sur un nuage et cela fait toute la différence. Il a la valse au coeur et est au coeur de la valse et c'est encore plus vrai lorsqu'il interprète "Valse Christine" qui avait été écrite par M.Pointu pour sa petite fille.



Sans oublier les musiciens (6 violonistes et 2 trompetistes) qui ont complèté le tableau que le directeur musical a si bien dirigé et ont augmenté la beauté des pièces jouées ou chantées leur donnant une profondeur et un fini majestueux. Comme tout bon spectacle doit se terminer, nous avons eu droit à deux moments ultimes soit le contre do de Corneliu dans "La quête" de Jacques Brel et pour ne pas être en reste,Richard Abel nous a ébloui avec un pot-pourri de "La Mélodie du bonheur" extraordinaire et vibrant où on entendait les voix des violons l'enrobant.

Après une ovation monstre, on a appris qu'ils nous reviendront cet autome, soit le 7 octobre 2012 à la Salle Albert Rousseau car la demande était trop forte; donc pour ceux qui ont manqué cette soirée, vous pourrez vous reprendre ou y revenir avec vos amis.